Soeur VéroniqueLa charte éditoriale L’Eglise se trouve aujourd’hui face à un enjeu important : faire naître et grandir la foi, permettre la réponse à l’initiative de Dieu, accompagner le chemin de nouveaux disciples du Christ. Les modules « Et qui donc est Dieu ? » s’inscrivent dans cette dynamique, portée par l’épiscopat français par le Texte National pour l’Orientation de la Catéchèse. Ils s’appuient sur la pédagogie du Christ, catéchète et initiateur.
Pourquoi partir d’une question d’enfant ?
La question initiale vise à réveiller les multiples questions des enfants, en suscitant une attitude de chercheurs. Le catéchète se met à leur hauteur, accueillant ces questions comme un don pour sa propre foi. Tout en apportant des connaissances solides sur les fondements de la foi catholique, il fortifie sans enfermer et éclaire sans aveugler… Les questions ouvertes s’adressent à tous les aspects de la personne : sens, affectivité, mémoire, intelligence… Ainsi chaque enfant, bénéficiant de supports attractifs et d’un accompagnement humain de qualité, s’approprie avec originalité tout ce qu’il reçoit. Sans hâte car il a toute la vie devant lui pour en faire la synthèse ! Son désir de connaître davantage et d’avancer ne peut grandir que s’il bénéficie d’espaces de liberté et de créativité. Les « jalons personnels » et le « chemin de foi », dans les modules, sont donc particulièrement nécessaires. Comme les moments de prière, ils permettent à l’enfant d’accéder à sa propre intériorité et de développer une relation personnelle avec Dieu.

Une attitude pédagogique spécifique : susciter le désir
Permettre une expression personnelle et originale, laisser place à la surprise et recevoir de l’autre, apprendre de l’enfant, l’ouvrir à ce qui est beau, élargir sa compréhension du monde, offrir un espace de discernement et de relecture, susciter la mise en projet - car croire, c’est apprendre à faire des choix et s’engager -, laisser des espaces de liberté : autant d’attitudes indispensables pour mettre en œuvre une pédagogie du désir… c’est-à-dire une pédagogie qui mette l’enfant en mouvement ! Il est acteur de sa vie de croyant. L’accompagnement qui lui est proposé vise à développer son autonomie, le rendant capable de chercher ensuite par lui-même les éléments de réponse à ses questions, lui fournissant les repères nécessaires sur un chemin que l’on ne peut dessiner à l’avance. Ainsi, jeunes et adultes parcourent ensemble un chemin d’Emmaüs. Le Christ les rejoint en chemin, leur permettant de mettre des mots sur leur expérience. Ils entrent dans une compréhension nouvelle des événements grâce à sa Parole. Ils le reconnaissent enfin : pain partagé, feu intérieur qui ravivent en eux le goût de la rencontre.


Véronique Thiébaut
Religieuse de l'Assomption